Sélectionner une page
Des nouvelles des vignerons, Et le 2019 ?

Des nouvelles des vignerons, Et le 2019 ?

Depuis quelques temps, la question se pose de savoir ce que nous réserve le millésime 2019.

Les gelées du printemps, les chaleurs extrêmes  de l’été, et les pluies d’automne laissent penser que le millésime sera “compliqué”

Il nous faudra déguster tous les vins pour connaître le fin mot de l’histoire. Sachez déjà que les rendements des vignes poussant sur des sol sablonneux ont été très, très faibles.

Pour le reste, il y en aura pour tous les goûts, et on aura “un peu de tout”, comme pour les fromages belges. Plus de nouvelles dans les mois qui viennent

Nouvelles des vigneron en avril 2019

Nouvelles des vigneron en avril 2019

Dans la Loire Atlantique, le gel a frappé la nuit du 4 avril 2019.

Le côté particulier de ce gel est qu’il a, de façon tout-a-fait inhabituelle, frappé les hauteurs plutôt que les vallons. Certains viticulteurs ont été concernés pour la toute première fois. La faute au vent d’Est. On parle de pertes de l’ordre de 50%, mais la vigne pourra encore réagir s’il n’y a pas d’autre épisode de gel.

Les nouvelles étaient meilleures après la nuit du 13 au 14 avril, ou un gel prononcé avait été annoncé, sans être au rendez-vous.

Plus à l’Est, le gel a été plus continu. Les bougies, éoliennes et autres brasiers ont été mis en œuvre pour limiter les dégâts. Ceux-ci seront probablement très locaux, mais on peut craindre un scénario semblable à 2017.

Pour rappel, certains vignerons des régions de Chinon, Bourgueil, de l’Anjou ou de la Touraine avaient perdu jusqu’à 90% de leur récolte.

Nous vous tiendrons au courant de la situation après la période des « Saints de glace » qui clôture la période de risque de gel.

Quelques bonnes raisons de plus de profiter des vins de 2018 !